Plafond a la francaise

Pour faire suite à l'article précédent, voici le plafond restitué du rez de chaussée.



Le chantier du moment

Depuis quelques semaines, nous sommes sur la partie gauche de l'hôtel du faune.
Au fil de la mise à nu de cette partie, nous avons découvert (voir articles précédents) des niches, des placards, et différentes pierres.
Mais aussi, après avoir déposé les plafonds, planchers, nous avons retrouvé une partie de plafond à la française encore existante.
Nous avons donc pris l'option de restituer sur les deux étages les poutraisons à la française et les planchers à l'ancienne.
Certains d'entre vous, au détour de l'été, auront vu les poutres en chêne massif, finir de sécher.
Les poutres maitresses 30/30 sur 5 mètres de long, les muralières 30/15 sur 5 mètres ont en effet profitées durant tout l'été des belles chaleurs de cette année.
Sur les clichés ci dessous, la situation de départ.....



Nettoyage de la citerne de la cave

Quelques nouvelles de l'hôtel du Faune.
Les travaux en cours ne sont pas spectaculaires mais ils contribuent petit à petit à sa renaissance.

Durant l'été, l'un d'entre eux, a été le vidage, le curage et le nettoyage de la citerne existante dans la cave.
Cette citerne a une dimension de 3m de long, sur 2m de large et 2.5m de hauteur. Elle est alimentée par une source naturelle et s'autorégule. Les parois sont couvertes d'un enduit imperméable avec une teinte rougeâtre. Serait-ce dû aux caractéristiques ferrugineuses de l'eau ?

Cette citerne était remplie d'eau, mais aussi de boue (un bon 50cm d'épaisseur), nous vous laissons compter le nombre de seau pour l'évacuer....Toute cette boue a été tamisée mais aucun trésor, ni squelette... juste des morceaux de fer, de bois très ancien et de céramique.

Voici quelques photos de l'opération







Fenetres des greniers

Les greniers , hormis la fenetre de la facade principale, etaient depourvus de fermeture. Ils sont maintenant dotés de chassis ouvrant réalisés sur mesure par Dominique Mottard, pourvus de double vitrage et de volets interieurs.
 Avant :



 Apres :




Fenestrons de la tourelle

La tourelle, ouverte au 4 vents, a retrouvée ses fenestrons. Merci a Dominique Mottard, notre menuisier, qui a su creer des chassis ouvrants avec volets interieurs dans ces espaces etroits. La tourelle etais pourvue de deux fenestrons, a notre arrivée l'un etait pourvu d un chassis fixe, le second quant a lui d un chassis grillagé. Il restera a ouvrir une ouverture redecouverte a la base de la tourelle correspondante a la descente de cave.


avant :



 Apres :


Renovation des fenetres du rez de chaussée

Les menuiseries du rez de chaussée, bien que de belle qualité, étaient en simple vitrage et a 6 carreaux.
 Les baies vitrees étaient pourvues de volets roulant et les fenetres en facade de volets bois.

Les chassis ont donc été conservés mais modifiés afin d'accueillir un double vitrage, des chassis permettant de retrouver le coté XVIeme ont été a,djoints et les fenetres ont retrouvées des volets intérieurs.
 Merci a Dominique Motard - Menuisier a Serecourt.


Avant :






Apres :








Fenestron

Une des petites evolutions qui contribue a retrouver le cachet XVIeme de l hotel du faune.
 Cette fenetre avait ete obturée par des briques de verre et un habillage interieur en avait considerablement reduit la taille. Nous avons donc remis les pierres interieures au jour, rejointoye et un nouveau chassis.
Avant :

 Apres



Des nouvelles de l'hotel du Faune

Les semaines et les mois seront passés vite. Peut etre le savez vous mais nous nous sommes investis cette année dans la rénovation de la Maison du Ptit Louis, espace d' expositions ouvert a tous.
Pour autant les amenagements ont continués à l'hotel du faune.
L'un d'entre eux, est la réalisation d'un jardin clos en lieu et place d'une ancienne emprise agricole. Vous pouvez le voir en prenant la rue de la Tour

 Avant :


 Apres






Etude des enduits de la tourelle d'escalier - et une jolie surprise !!!

Dans le cadre préparatoire des travaux de réfection de la tourelle d'escalier, une étude des différentes couches d'enduits va être réalisée.
Afin de préparer au mieux la collecte, nous avons procéder à un premier nettoyage.
Une première couche XIXeme ou l'on identifie des couleurs typiques (bleu gris, noir et rose) et,

Surprise, sous le badigeon une  couche couleur jaune or sur laquelle se trouve des tracés;



Sous cette décoration, on retrouve les enduits d'origine avec cette surprise qui pourrait remettre en cause la datation de la maison....1506 !!!


 Un vestige des ouvriers ayant construit la tourelle, une date lors de travaux??

Travaux dans l'ancienne cuisine - suite

Impressionnant mais nécessaire, les murs sont remis à nu et permettent ainsi de retrouver des particularités disparues !
Après avoir retrouvé l'ancienne porte d'un four à pain et une ouverture qui devait être probablement une fenêtre,  nous avons redécouvert un superbe placard sur le côté gauche de la cheminée, les escaliers en pierre de la descente de cave intérieure (d'ailleurs si quelqu'un a un souvenir de les avoirs connus, nous serions intéressés par toutes informations).

Actuellement :